Aller au contenu

Menu principal :

La Passerelle Vivegnis

Propreté -Environnement > Les Coteaux
Novembre 2020

Tout n'est pas rose place Vivegnis...
Un peu à l'écart, cette place est propice aux incivilités de tous genres.
Les riverains s'en émeuvent et écrivent au Bourgmestre.

Aurons-nous une oreille attentive ?

                                                                                                  Liège le 12 novembre 2020


Monsieur le Bourgmestre,



Le comité de quartier Saint-Leonard relaie une demande des habitants de la place Vivegnis concernant l’installation d’une caméra de surveillance sur cette place.

Car, si la nouvelle passerelle permet un accès direct aux Coteaux de la Citadelle et tous s’en réjouissent et l’apprécient, elle a également entraîné une série de nuisance qui pourrait être atténuée par l’installation de cette caméra.

Je citerais au nombre de ces nuisances : le bruit occasionné par l’utilisation de cet espace pour des rencontres très festives, des jets de pierres et d’objets divers en direction des habitations proches, des rails du chemin de fer, voire même, des utilisateurs des bancs de la place.

La dernière dégradation par le feu de ce très bel édifice ne fait qu’accentuer notre inquiétude sur l’utilisation de cette construction, par certaines personnes peu scrupuleuses.

Par ailleurs, ni l'intensification de la présence policière, ni le suivi plus régulier des services sociaux n'apportent une solution durable aux nuisances régulièrement rapportées et qui s'aggravent.
L'installation de caméra(s) de surveillance, outre l'effet dissuasif escompté, permettrait au minimum de surveiller les allées et venues et peut-être d'identifier les personnes ne respectant ni les lieux ni leurs habitants.

La place Vivegnis, peut être un endroit convivial et agréable, où les riverains aiment à s’y retrouver pour la fête des voisins, discuter ou pour jouer aux boules (A ce sujet, nous vous remercions d’y avoir installé les terrains pour l’été) mais dès qu’arrive la soirée, cet espace change de fonction et d’aucun.e. s dans les plus âgé.e.s des riverain.e.s n’osent plus sortir  sur le pas de leur porte.  Or, ces liégeois.e.s sont en droit de pouvoir jouir sereinement de la quiétude qui devrait habiter cette place et surtout, ne devraient pas craindre de sortir de chez eux, dès la nuit tombée.
Monsieur le Bourgmestre, aidez ces habitants à garder leur place comme un lieu d’échange et de repos et installez une caméra de surveillance, qui pourrait balayer toute la place et aidera  aussi grandement la police.

Je vous remercie pour l’intérêt que vous porterez à ce courrier et vous prie d’agréer mes salutations les plus respectueuses.

Pour le Comité de Quartier Saint-Leonard,

Gisèle Eyckmans.




Samedi 29 février 2020

Tout vient à point à qui sait attendre

En prélude au Carnaval, c'est un jour glorieux pour Léon Tchiniss.
On inaugure sa passerelle !







Les "ZOTORITES" sont là.

Monsieur Léonard, Echevin des Travaux, voit enfin le bout de la passerelle !




Y'a du monde au balcon.











Et le bon peuple est présent !






Nous remercions aussi, EVA, FREDDY, JEAN-MARIE, HENRI, et bien d'autres qui depuis 30 ans espéraient, demandaient cette passerelle.
Et n'oublions pas Pierre, qui possède le copyright des photos !




ht des photos !
Décembre 2018

ça y est !

Elle est installée

Rendez-vous au
printemps pour
l'inauguration !


OCTOBRE 2018

Le permis d'urbanisme concernant les aménagements du RAVEL VIVEGNIS - HERSTAL est sorti.

Vous pouvez télécharger les projets
en cliquant sur les images ci-contre
JUIN 2018

Les dernières informations font état d'une inauguration au Carnaval 2019.
La structure en bois serait posée durant les vacances.

L'inauguration de la passerelle coincidera avec la mise en place de piste transléonardienne : une chemin cyclable qui longera le quartier pour rejoindre Herstal...










 
 
A l’occasion de l’inauguration de cette passerelle, la population de notre quartier a décidé de témoigner de l’arrivée à cet endroit de nos nouveaux compatriotes. L’objectif est de l’inscrire dans le paysage pour en fixer matériellement la mémoire.
 
 
L’inauguration de cette passerelle nous semble très symbolique et peut illustrer le passage de témoin entre passé et futur. La symbolique de la passerelle se prête également merveilleusement à une évocation positive et riche des réalités des relations entre les peuples européens.
 
 
A l’initiative des habitants, belges, italiens et enfants de ceux qui sont venus en Belgique à cette époque, un monument va être érigé pour rappeler cet épisode significatif non seulement pour le quartier mais aussi pour toute la société liégeoise, la Région Wallonne et même la Belgique maintenant fédérale. Lors de cette inauguration les autorités des différents niveaux de pouvoir sont attendues.
 
 
Il est évident que ceci est aussi riche de sens pour l’Italie et pour l’histoire commune que nous entretenons dans le cadre européen. C’est pourquoi, votre présence est grandement souhaitée.
 
 
Dès que le monument sera choisi et que la date de l’inauguration sera connue, nous vous informerons des détails….
Architecte
Association Momentanée Cornet-Richard
Maître de l’ouvrage
Ville de Liège
Dimensions
30 m, 320 m2
Budget total
1.200.000 € htva

Communiqué du Collège communal

C’est ce lundi 25 septembre que débutera le chantier de construction de la Passerelle Vivegnis. Il s’agira, jusqu’à l’hiver, des travaux de gros-œuvre et de fondations qui serviront de base à la future structure.

La passerelle cyclo-piétonne vise à relier le quartier Saint-Léonard aux Coteaux de la Citadelle en passant au dessus de la voie ferrée qui longe la Place Vivegnis. Cette liaison répond à une demande prioritaire des riverains du quartier qui avaient exprimé le souhait d’être mis en connexion avec un espace vert, dont leur quartier est assez dépourvu. Faisant suite à cette attente, un concours d’architecture avait été lancé par les autorités communales pour aboutir aujourd’hui, concrètement, à ce projet. La passerelle vise donc à permettre aux modes doux un accès aisé et agréable à l’espace champêtre de plus de 90 hectares, classé au patrimoine de la Région wallonne, que constituent les Coteaux de la Citadelle.

La passerelle Vivegnis reliera également le quartier Saint-Léonard au bas des quartiers Sainte-Walburge et du Thier-à-Liège. Elle sera également accessible aux personnes à mobilité réduite, via une rampe créée à cet effet.

La passerelle, réalisée en acier, aura une longueur de 30 m et une largeur de 3 m. Elle s’appuiera d’un côté sur le mur de soutènement existant et, du côté de la Place Vivegnis, elle sera supportée par une structure d’accès en bois. Cette structure ajourée s’étendra sur 27 m de long, 7 m de large et sur une hauteur totale de 11,50 m. Elle sera constituée de bois de type douglas, de mélèze et de chêne et s’appuiera sur les fondations dont les travaux commencent ce 25 septembre.


Cette phase du chantier durera jusqu’à la fin de cette année. La période hivernale sera mise à profit pour produire en atelier les éléments de la structure en bois. Ceux-ci seront posés sur le site durant le printemps 2018. Durant l’été, les éléments métalliques de la passerelle seront à leur tour posés. La durée totale du chantier est estimée à 18 mois mais elle restera bien sûr tributaire des conditions climatiques et, à certains stades du chantier, notamment lors de l’établissement de la planification du placement de la passerelle d’acier, de l’accord de la société Infrabel, puisqu’il s’agit de franchir une voie ferrée.

Le chantier se terminera par les aménagements et les plantations aux abords de la passerelle.

Par souci de cohérence avec les objectifs poursuivis par la création de la passerelle cyclo-pédestre, s’est imposée la volonté de valoriser aussi les espaces qui y mènent ou se trouvent à proximité. Ainsi, au pied de la structure en bois, côté place Vivegnis, un espace vert sera aménagé sur une surface d’environ 500 m². Cet espace délimité par un mur en béton séparant la place du chemin de fer, bénéficiera de la plantation d’une succession, en séquence non symétrique, d’arbres fruitiers palissés. On y trouvera ainsi des pommiers «Elstar», «Jonagold» et «Boskoop rouge» ainsi que des poiriers «Beurre Hardy», «Conférence» et «Bon Chrétien William’s». Le reste de l’espace sera constitué de pelouses sur lesquelles la plantation d’autres arbres viendra ombrager les zones où des bancs seront installés.

En parallèle au chantier de la passerelle, se dérouleront des travaux d’égouttage visant à créer une nouvelle connexion entre le réseau existant de la place Vivegnis et la partie de réseau venant d’être posée par Infrabel sous la voie ferrée en vue de la reprise des eaux usées de la rue du Baneux. Une autre intervention d’égouttage consiste dans le remplacement du tronçon situé entre la nouvelle connexion et la rue Vivegnis.

Dans la foulée des travaux d’égouttage et en coordination avec les travaux de finition faisant suite à l’édification de la passerelle, seront créés de nouveaux cheminements piétons rue Vivegnis et place Vivegnis, à hauteur des «Zurbains» et devant la passerelle afin d’y garantir un accès confortable, sûr et aisé pour les piétons.

L’enveloppe globale de ces travaux représente un montant de 1.541.000 €, subsidié dans son intégralité par «Liège Europe Métropole» et la Région Wallonne dans le cadre du plan «Revitalisation urbaine – Opération Vivegnis».
Retourner au contenu | Retourner au menu